ASSOCIATION des
COMBATTANTS de
l'UNION
FRANÇAISE
Anciens du C.E.F.E.O., d'Indochine, de Corée, de Madagascar, d'A.F.N., des T.O.E. et OPEX
Association affiliée à la Fédération Nationale André Maginot (Groupement 50)

Paroles de Rescapés

Auteur : Louis ARMANTIER

Résumé :

Compte-rendu de lecture 30/10/2017
G. FROGER à Paul LAURENT

Présentation
La gravure de la couverture montre des prisonniers dans un camp constitué de paillottes et un gardien qui arbore sur son casque une étoile symbole de l’armée Vietminh.
La préface note la cruauté affichée des Japonais, leur refus des couples mixtes, et les justifications idéologiques des communistes Vietminh.
Les différents témoignages montrent la cruauté et les sévices (notamment le fait d’attacher une personne à un arbre pendant toute la nuit dans une zone réputée pour la présence de fauves),
L’admiration pour la population Vietnamienne et particulièrement par les populations des hauts plateaux « le peuple des nuages »,
La mise en valeur de l’exotisme de la période coloniale, la sensation du bout du monde de cette colonie.
Enfin, l’erreur de l’Amiral d’Argenlieu d’avoir déclaré « la république autonome de Cochinchine » alors que la France avait passé un accord avec HO CHI MINH.

Contenu
Il s’agit de civils pris en otages par les Japonais et les Viets. Concernant ces derniers, la captivité fait l’objet de deux parties :
• 1946/49- les otages sont sous la responsabilité des militaires Viets,
• 1950/53- les otages sont sous la responsabilité des commissaires politiques.

Les faits majeurs de tous les témoignages ce sont :
• les longues marches pour effectuer les transferts d’un camp à l’autre,
• les sévices infligés aux femmes et aux enfants (notamment le viol d’une fillette de 10 ans),
• les décapitations pour les hommes sous la responsabilité des Japonais,
• les maladies dues à la mal nutrition (un enfant de 4 ans avale une araignée jaune dans « les souvenirs ineffaçables »), utilisation d’eau polluée, et à la présence de la vermine (poux de corps, puces, cafards, araignées…..).
Colonisation
Ce pamphlet montre l’effort fait pendant une centaine d’années et les progrès apportés par la France, notamment dans le domaine de la médecine, et de la culture en général.
Un apport extraordinaire dû au père Alexandre de Rhodes qui en 1651 créait le « quôc ngu » (écriture romanisée). Ce moyen a permis de transformer l’écriture chinoise en écriture romaine et par ce fait, simplifiér dans les rapports avec l’Occident.

Conclusion
Les témoignages sont aussi importants pour ceux qui ont écrits que pour ceux qui les reçoivent.
Bien sûre ! Ils permettent d’apporter une contribution au souvenir et à la « Mémoire du pays », mais ils sont surtout importants psychologiquement pour ceux qui l’on vécut en tant que prisonniers, car c’est un des moyens pour libérer sa conscience, et pouvoir retrouver enfin une vie plus normale. Ce sentiment est exprimé dans le témoignage « Inoubliable Indochine ».
Une phrase attribuée à Confucius concernant la mémoire des choses résume hélas ce vécu :
« L’expérience est une lanterne que l’on porte dans le dos et qui n’éclaire que le chemin parcouru »



Retour