ASSOCIATION des
COMBATTANTS de
l'UNION
FRANÇAISE
Anciens du C.E.F.E.O., d'Indochine, de Corée, de Madagascar, d'A.F.N., des T.O.E. et OPEX
Association affiliée à la Fédération Nationale André Maginot (Groupement 50)

Fiche n° 2003 de la FNAM - Quelles aides et solutions pour les personnes âgées en perte d’autonomie ?

Dernière mise à jour le 03/10/2018 à 10:36

Sur le portail internet pour-les-personnes-agees.gouv.fr vous trouverez toutes les informations
utiles pour faire face à une situation de perte d’autonomie liée à l’âge et notamment comment
maintenir la personne âgée à domicile, ou lui trouver un hébergement collectif.
Ce portail d’information proposé par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA)
donne accès à un comparateur en ligne des prix et des restes à charge dans les établissements
d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et à un annuaire des établissements, des
accueils de jour et des services d’aide et de soins à domicile.
Ce portail propose de nombreuses thématiques sur :
• vivre à domicile (aménager son domicile, changer de logement, partager son logement,
s’équiper du matériel nécessaire, être soigné à domicile, être aidé à domicile, vivre à
domicile avec la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson par exemple...) ;
• vivre ailleurs temporairement (hébergement temporaire dans un établissement
d’hébergement ou chez des accueillants familiaux voire hébergement chez un proche) ;
• choisir un hébergement (dans un logement indépendant, dans un établissement médicalisé,
dans une maison de retraite ou une résidence pour personnes âgées, en accueil familial) ;
• bénéficier d’aides (allocation personnalisée d’autonomie, aides à domicile, aides en
résidence autonomie, aides en hébergement temporaire, aides en accueil de jour...) ;
• exercer ses droits (en cas de discrimination ou de maltraitance, en tant qu’usager d’un
service à domicile, à l’hôpital...) ;
• aider un proche (trouver du soutien, avoir du temps libre, être rémunéré pour l’aide
apportée à son proche, accompagner la fin de vie, après le décès...) ;
• savoir à qui s’adresser (formulaires et services en ligne, points d’information de proximité,
professionnels de l’aide et du soin, associations, caisses de retraite.


Retour