ASSOCIATION des
COMBATTANTS de
l'UNION
FRANÇAISE
Anciens du C.E.F.E.O., d'Indochine, de Corée, de Madagascar, d'A.F.N., des T.O.E. et OPEX
Association affiliée à la Fédération Nationale André Maginot (Groupement 50)

Monsieur DESOURTEAUX honoré par son acte de bravoure.

Posté le 03/09/2018 à 11:53

Sur invitation du sénateur de la Loire-Atlantique Ronan Dantec, André Desourteaux a été honoré le 19 juillet 2018 au sénat, en souvenir de son acte de bravoure réalisé à Saint-Viaud (Loire-Atlantique) en mai 1945.

Citoyen d’honneur de la commune de Saint-Viaud, notre camarade André est un survivant du massacre d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) le 10 juin 1944 où il a perdu 18 membres de sa famille, dont ses deux grands-pères, maires du village martyr. 

Parti au maquis à la suite du massacre, puis engagé dans les FFI et versé au 21° RI, il a ensuite commandé une section venue faire prisonniers des Allemands au lieu-dit La Brosse à Saint-Viaud le 12 mai 1945. Alors que l’armistice était déjà signé, l’explosion d’une grange, où étaient stockées les armes de la réédition allemande, fit 7 victimes dont 5 jeunes du Limousin et deux employés des postes. 

Dans un premier temps les soldats français ont pensé que les Allemands avaient piégé la grange, ils se tournent alors vers leur chef, prêts à tirer. Vu son passé douloureux André aurait pu déclencher le massacre de la cinquantaine de prisonniers Allemands apeurés et tassés dans le pré voisin.  IL NE LE FIT PAS.

C’est son attitude que le Sénat a voulu honorer ainsi que son engagement fidèle auprès de l’association nationale des familles des martyrs d’Oradour puisqu’il en fut le secrétaire pendant de nombreuses années, notamment au moment du procès de Bordeaux et de la loi d’amnistie de 1953 visant des Alsaciens ayant participé aux actes. 

Gérard Larcher, président du Sénat, a remis à André la médaille du Président du Sénat, soulignant une attitude personnelle qui fait honneur à la nation toute entière.

Le 11 novembre 2017 le président Macron avait décerné à André les insignes de chevalier de l’Ordre national du Mérite sur sa réserve personnelle à la demande des villes amies de La Brosse et du sénateur Ronan Dantec. Insignes remis à Oradour le 12 mai dernier.

L’ACUF Limoges, par son président national Marceau Martin, lui a également remis sa médaille lors du repas ayant suivi la traditionnelle cérémonie à notre stèle de la fin des combats de Dien-Bien-Phu.

Il n’est quand même par normal d’arriver à l’âge de 93 ans pour se voir reconnaître des valeurs humaines indéniables !...

 

 

 


Retour